Nouveau
280 SL
Agrandir l'image

LE MODÈLE

Largement sous-motorisée et déjà ancienne, la 190 SL est, au début des années soixante, un modèle dépassé. Avec un apport de 45 ch supplémentaires, la 230 SL, qui lui succède, dispose désormais d'une puissance respectable. Pour autant, il ne s'agit pas d'un modèle à hautes performances et elle n'a aucunement vocation à prendre la suite de la 300 SL.

 La 230 SL se singularise par son toit en forme de pagode, un trait de style qui la popularisera aux yeux du grand public. Du reste, il donnera son surnom à la voiture. D'une certaine manière, on peut le rapprocher, dans son rôle d'identification, des portes papillon de la 300 SL.

 D'un point de vue esthétique, la 230 SL a la lourde tâche de succéder à la magnifique 190 SL. Le défi était de taille et Paul Bracq l'a relevé avec talent. Prenant le contre-pied du style galbé des modèles précédents, le designer français en a surpris plus d'un. La ligne de la Pagode demeure une création originale, unique dans sa différence.

 Présentée au Salon de Genève en mars 1963, la 230 SL Pagode frôle les 200 km/h et abat le 0 à 100 km/h en 11 secondes. Dans sa catégorie, ces performances la situent au même niveau que les meilleures européennes de l'époque, comme l'Alfa Romeo 2600 Spider (145 ch DIN) ou la Fiat 2300 S (150 ch DIN), proposées quant à elles à un prix nettement inférieur.

La Pagode suivra, tout au long de sa carrière, l'évolution des motorisations de la Classe S, devenant 250 SL, puis 280 SL. Au total, jusqu’à la fin mars 1971, 48 912 exemplaires des trois types auront été diffusés sur une durée de huit ans, soit un succès honorable compte tenu du prix de la voiture.

La Pagode cédera la place en 1971 à la 350 SL motorisée par un V8 de 3,5 litres mieux adapté au marché américain (type R 107). Cette dernière sera même épaulée par une version plus puissante, la 450 SL (V8 de 4,5 litres). Toutefois, la crise pétrolière fera renaître de ses cendres la 280 SL qui réapparaîtra en 1974 sous la nouvelle robe de la série 107. Malgré les 185 ch tirés de son nouveau six cylindres à deux arbres à cames en tête, les performances s'avèreront proches de la Pagode en raison de l’augmentation du poids. Cette voiture cédera la place à la 300 SL (188 ch) en 1985.

Plus de détails

EXEMPLAIRE PROPOSÉ

Restauration complète intégrale à neuf ! 

630 km depuis

Gris fonçé, cuir noir

Différentiel 3.69:1

Boite manuelle

Radio d'époque

Dossier photos de restauration

Dossier de factures de restauration

Informations à venir

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Moteur

Type
Cylindrée
Puissance fiscale
Puissance max
Couple max

6 cylindres en ligne
2778 cm3
16 CV
170 CV ou 125 kW @ 5750 rpm
40.0 Nm à 5750 rpm

Performances

0-100 km/h
Vitesse de pointe

0 à 100 km/h : 9.0 s
200 km/h

Transmission

Type
Boîte de vitesses

Propulsion
4 vitesses manuelle

Dimensions

Longueur
Largeur
Hauteur
Poids à vide

428.5 cm
176 cm
132 cm
1360 kg

NOTRE AVIS

EN stock dans nos locaux

Contactez-nous
à propos de ce véhicule

 

Recevez notre
Newsletter