Nouveau
280 SL
Agrandir l'image

LE MODÈLE

Largement sous-motorisée et déjà ancienne, la 190 SL est, au début des années soixante, un modèle dépassé. Avec un apport de 45 ch supplémentaires, la 230 SL, qui lui succède, dispose désormais d'une puissance respectable. Pour autant, il ne s'agit pas d'un modèle à hautes performances et elle n'a aucunement vocation à prendre la suite de la 300 SL.

 La 230 SL se singularise par son toit en forme de pagode, un trait de style qui la popularisera aux yeux du grand public. Du reste, il donnera son surnom à la voiture. D'une certaine manière, on peut le rapprocher, dans son rôle d'identification, des portes papillon de la 300 SL.

 D'un point de vue esthétique, la 230 SL a la lourde tâche de succéder à la magnifique 190 SL. Le défi était de taille et Paul Bracq l'a relevé avec talent. Prenant le contre-pied du style galbé des modèles précédents, le designer français en a surpris plus d'un. La ligne de la Pagode demeure une création originale, unique dans sa différence.

 Présentée au Salon de Genève en mars 1963, la 230 SL Pagode frôle les 200 km/h et abat le 0 à 100 km/h en 11 secondes. Dans sa catégorie, ces performances la situent au même niveau que les meilleures européennes de l'époque, comme l'Alfa Romeo 2600 Spider (145 ch DIN) ou la Fiat 2300 S (150 ch DIN), proposées quant à elles à un prix nettement inférieur.

La Pagode suivra, tout au long de sa carrière, l'évolution des motorisations de la Classe S, devenant 250 SL, puis 280 SL. Au total, jusqu’à la fin mars 1971, 48 912 exemplaires des trois types auront été diffusés sur une durée de huit ans, soit un succès honorable compte tenu du prix de la voiture.

La Pagode cédera la place en 1971 à la 350 SL motorisée par un V8 de 3,5 litres mieux adapté au marché américain (type R 107). Cette dernière sera même épaulée par une version plus puissante, la 450 SL (V8 de 4,5 litres). Toutefois, la crise pétrolière fera renaître de ses cendres la 280 SL qui réapparaîtra en 1974 sous la nouvelle robe de la série 107. Malgré les 185 ch tirés de son nouveau six cylindres à deux arbres à cames en tête, les performances s'avèreront proches de la Pagode en raison de l’augmentation du poids. Cette voiture cédera la place à la 300 SL (188 ch) en 1985.

Plus de détails

EXEMPLAIRE PROPOSÉ

Historique

Cette pagode est une raie Européenne, livrée neuve en Belgique, 3 propriétaires connus à ce jour. De livrée Bleue cuir blanc d’origine, elle fût entièrement restaurée à neuf par son ancien propriétaire dans une configuration de couleur fantastique, gris foncé /cuir noir. Depuis la restauration terminée en mars 2015, cette pagode n’a parcouru que 600 km.

 

26/03/1971, immatriculée sous le n° 86ZY3 en Belgique,

25/03/1999, immatriculée sous le n° RFA146 en Belgique,

04/06/2015, immatriculée sous le n° OAAT170 en Belgique,


Carrosserie

Nous vous présentons ici une pagode complètement démontée depuis la coque mise à nue et restaurée au moindre écrou. Un dossier photos de restauration accompagne la voiture et nous permet de juger la qualité du travail fait ! Une restauration Germanique de qualité. Tout est neuf et a été refait.

Le hardtop de cette SL a été vendu par son ancien propriétaire indépendamment de la voiture. Nous possédons un autre hardtop que nous donnons avec cette pagode. Celui-ci est à restaurer et nous nous chargerons de le faire pour la vente, sauf si son nouveau propriétaire désire juste avoir un hardtop au cas où, et le faire restaurer plus tard (déduction faite du cout de restauration au prix de vente).

Mécanique

L’ensemble de la mécanique est neuf et a été refait. Il s’agit ici d’un bloc moteur remplacé dans le passé non matching. Idem pour la boite de vitesses, pont, pompe injection, etc…

Une révision complète de fin de rodage vient d’être réalisée, cette pagode est donc prête à prendre la route toutes distances !

Comportement dynamique

Quel délice de pouvoir rouler dans une pagode neuve, l’impression du retour dans le passé est surprenant. Aucun bruit parasite, un vrai régal. La boite de vitesses est douce, l’embrayage hydraulique est facile d’utilisation, l’étagement est parfait. Cette pagode est absolument parfaite à conduire, et la sonorité de l’échappement inox est un vrai délice. Seul bémol, son autoradio d’époque qui ne capte pas la radio !! Un gros défaut pouvant être corrigé facilement, nous sommes bien d’accord !...

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Moteur

Type
Cylindrée
Puissance fiscale
Puissance max
Couple max

6 cylindres en ligne
2778 cm3
16 CV
170 CV ou 125 kW @ 5750 rpm
40.0 Nm à 5750 rpm

Performances

0-100 km/h
Vitesse de pointe

0 à 100 km/h : 9.0 s
200 km/h

Transmission

Type
Boîte de vitesses

Propulsion
4 vitesses manuelle

Dimensions

Longueur
Largeur
Hauteur
Poids à vide

428.5 cm
176 cm
132 cm
1360 kg

NOTRE AVIS

Nous sommes heureux de vous présenter cette Mercedes Pagode 280 sl de 1968. Il s’agit ici d’une vraie Européenne livrée neuve chez nos voisins Belges, 3 propriétaires connus. Complètement restaurée à neuf du moindre écrou dans une configuration de couleur So Clic, boite mécanique, cette pagode est prête à prendre la route immédiatement.

Contactez-nous
à propos de ce véhicule

 

Recevez notre
Newsletter