TR4A
Agrandir l'image
TR4A

LE MODÈLE

La Triumph TR4 est une voiture de sport produite en Angleterre par la Standard-Triumph Company. Elle fut présentée en 1961. Le prototype fut développé sous le nom de « Zest ». Il reprenait le châssis et les trains roulants des TR antérieures, mais arborait une toute nouvelle carrosserie résolument moderne due au crayon du styliste italien Giovanni Michelotti. Triumph construisit 40.253 TR4 au cours des années de production. La nouvelle TR4 sut faire perdurer l’engouement suscité par ses devancières, les virils roadsters TR2 et TR3 que l’on conduisait cheveux au vent. La nouvelle carrosserie abandonnait les portes échancrées des précédents modèles, pour permettre le montage de glaces latérales descendantes en lieu et place des « side-screens » souples amovibles. Elle adopta un arrière plus angulaire pour abriter un coffre d’une capacité inhabituelle pour une voiture de sport. Les progrès en matière d’équipement furent notables : des aérateurs réglables firent leur apparition sur le tableau de bord. 

En 1964, la TR4A IRS dotée d’une suspension arrière à roues indépendantes succéda à la TR4 (IRS signifie Independant Rear System). Triumph TR4En dehors de la nouvelle suspension arrière, composée de tirants et d’un différentiel boulonné sur le châssis redessiné à cet effet, la TR4A proposait de petites améliorations touchant le style et l’équipement. Les deux modèles TR4 et TR4A demeuraient pourtant presque identiques.

Les TR4A seront ornées d’une baguette latérale en aluminium poli intégrant le feu clignotant avant et l’écusson avant classique de la marque Triumph portant la mention TR4 fait place à une mappemonde stylisée. Un tableau de bord en bois verni du plus bel effet remplace le tableau de bord initial de la TR4 qui était peint en blanc. Dans la pratique, environ 25% des TR4A ne furent pas dotées du système IRS, mais recourraient à nouveau au pont arrière fixe de la TR4, qu’il était parfaitement possible de monter sur le nouveau châssis, d’ailleurs prévu pour cela. Les modèles dotés du système IRS portent à l’arrière la mention TR4A IRS et non TR4A.

En 1968, la Triumph TR4A céda la place aux nouvelles TR5 et TR250 dotées de moteurs six cylindres en ligne. La première, dotée du système d’injection d’essence PI, devait couvrir les marchés européens, la seconde, équipée de carburateurs, était destinée au marché américain. Toutes deux conservaient la carrosserie si réussie de la TR4A.

Plus de détails

EXEMPLAIRE PROPOSÉ

(vidéo réalisée lors de la dernière vente en avril 2019, depuis l'auto a reçu des jantes chromées)

TR4A complètement restaurée du chassis 

Dossier de restauration photos 

Overdrive

Historique:

Restaurée en 2016 par un particulier du département de la Loire. Revendue ensuite à un particulier des Yvelines qui a gardé l'auto 1an et demi. Ayant craqué sur une Morgan chez nous, nous avions repris une première fois cette TR4. Revendue à un autre client des Yvelines, qui lui a craqué sur une TR3 chez nous, nous avons alors repris cette splendide TR4 pour la 2 ème fois.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Moteur

Type
Cylindrée
Puissance fiscale
Puissance max
Couple max

4 cylindres
2138 cm3

114 cv à 4.450 rpm
178 nm à 3000 rpm

Performances

0-100 km/h
Vitesse de pointe

11s
180 km/h

Transmission

Type
Boîte de vitesses

Arrière
4 + overdrive

Dimensions

Longueur
Largeur
Hauteur
Poids à vide

396 cm
147 cm
120 cm
1016 kg

NOTRE AVIS

Fantastique TR4A restaurée du chassis dans une combinaison de couleur des plus chic, une superbe auto qui recherche son nouveau propriétaire. 

Contactez-nous
à propos de ce véhicule

Produit