A
Agrandir l'image
A

LE MODÈLE

La conception de la MGA remonte à 1951, lorsque le designer MG Syd Enever réalise sur la base d’une TD une carrosserie spéciale pour l’édition du Mans.

La ligne de « UMG400 » est déjà très proche de la version définitive.

Malgré cette réussite, aucune suite n’est donnée au projet, la direction de BMC s’étant engagée entre-temps sur la fabrication des Austin Healey à Abingdon. Il faudra attendre 3 ans, et la chute des ventes MG aux Etats Unis, pour que le chairman de BMC, Leonard Lord, donne enfin son accord pour le lancement en production de la A. La première apparition du nouveau modèle sera pour Le Mans 1955, où 3 prototypes « EX182 » réalisés en un temps record sont engagés.

Le modèle de série est finalement commercialisé en Septembre 1955, pour le salon de Frankfort. Il reprend le châssis élargi de la TD, permettant une assise plus basse des sièges, et profite du nouveau moteur série B de la Magnette. La suspension est à roues indépendantes à l’avant et à lames de ressort et pont rigide à l’arrière. Une version coupé est introduite en 1956. Les tambours des premiers modèles seront remplacés par la suite par des freins à disque à l’avant. Le cylindrée de 1489cc des premiers modèles 1500 sera portée à 1588cc puis à 1622cc, offrant des puissances allant de 69 et 111cv pour la mythique Twin Cam.

La MGA a été produite à 101 081 exemplaires, dont 80% pour les seuls Etats Unis. Elle sera remplacée en 1962 par la non moins célèbre MGB.

Les modèles

Total de la production :

1500 cabriolet

52 478  

1500 coupé

6 772  

1600 cabriolet

28 660  

1600 coupé

2 759  

1622 cabriolet

7 908  

1622 coupé

498 

Twin cam cabriolet

1 788  

Twin cam coupé

323 

1600 de Luxe cabriolet

70 

1600 de Luxe coupé

12 

1622 de Luxe cabriolet

290 

1622 de Luxe coupé

23 

TOTAL

101 581  

Plus de détails

EXEMPLAIRE PROPOSÉ

Historique 

Il s’agit ici de l’histoire de Mr Bongberg, de Californie au nord de Los Angeles, qui achète sa MGA neuve en 1959 et qui la conserve jusqu’à sa retraire en 1990.  Tout au long de sa vie, il entretien et collecte des pièces pour son MGA.  Tout juste retraité, il se lance le défi de restaurer son MG pour la rendre toute belle et se prend alors de passion pour la restauration des MGA. En 1993, il recherche alors une nouvelle MGA a restaurer pour occuper sa retraire, décrit-il à Mme Austin dans un courrier  privé présent au dossier. Affaire conclue et la restauration de cette MGA commence en 1993 par ce passionné, retraité, utilisant son temps libre à sa passion : la restauration des MGA. Les chantiers durent environ 3 ans décrit-il dans un courrier laissé au dossier. Notre analyse nous laisse à penser que ce passionné à enchainer les restaurations de MGA jusqu’à celle qui nous concerne ici, restaurée sur la période 2009-2012.

Cette MGA a ensuite été importée par le spécialiste de voitures Anglaises Bretagne Roadster en 2013, à l’état actuel et revendue à un collectionneur du Calvados Mr Dolemieux.  A la lecture du dossier de factures, la voiture sortait tout juste de restauration et nécessitait une mise au point et réglage.  Le choix et l’installation d’une Boite 5 furent rapidement adoptés pour parfaire la fiabilisation de la voiture. 

Revendue en 2016 à un propriétaire des Yvelines au près de qui nous venons d’en faire la reprise.
 

Condition 

Carrosserie

La mise sur le pont confirme une auto complètement restaurée du châssis comme il est rare de voir sur les MGA. UN superbe travail conféré par un passionné du modèle ne comptant pas ses heures.  La peinture possède un superbe rendu,  une belle brillance et ne présente que de rares défauts après 7ans de la fin de restauration, présageant d’une bonne qualité de préparation de la tôlerie.  

Mécanique

Cette MGA est équipée d'un moteur de 1500, non matching, qui fonctionne parfaitement, les accélérations sont franches, les compressions sont parfaites et la pression d’huile également. Absence de fumée et de signe particulier. Une fiabilisation importante  a été faite sur cette MGA pour permettre son utilisation sans soucis : BV5, allumage électronique.

La boite de vitesses a été remplacée par une boite 5 vitesses moderne, facture d’achat au dossier, permettant au moteur de tourner moins vite, pour une vitesse de croisière plus importante sur route, tout en diminuant le bruit et l’usure du moteur, un vrai atout pour ce type d’auto., rendant la conduite plus facile.

Sellerie

Une sellerie en cuir beige a été installée, le rendu est de qualité et vraiment agréable à l’œil et au toucher, un superbe travail

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Moteur

Type
Cylindrée
Puissance fiscale
Puissance max
Couple max

4 cylindres en ligne, 8 soupapes en tête à culbuteurs, arbre à cames dans le bloc
1 622
9
86 à 5 500
12 à 3 800

Performances

0-100 km/h
Vitesse de pointe

400 m DA en secondes: 19,1
163

Transmission

Type
Boîte de vitesses

Arrière
5

Dimensions

Longueur
Largeur
Hauteur
Poids à vide

396cm
147cm
127cm
1000kg

NOTRE AVIS

Design mythique, bienvenue aux USA, dans les années 50’’sous le soleil Californien en balade dans ce roadster Britannique, le chic du chic à cette époque. Et oui, les MGA sont elles aussi de vrais petites stars de cinéma que l’on peut apercevoir dans tellement de film, que cette auto est devenue une icône automobile à elle toute seule, en Europe bien évidemment mais surtout aux états unis ou 80% de la production est partie.  Toute carrosserie confondue, à peu près 100 000 MGA ont été construites et pour autant, toutes n’ont pas survécus, et toutes ne sont pas restaurées comme peut l’être cette superbe MGA. Démontée entièrement et restaurée, cette MGA, à la livrée classique mais des plus chic, Vert Anglais avec cuir beige,  équipée d’une boite 5 et entièrement fiabilisée, cette MGA aux standards The Motors Gallery, icone de l’automobile, est prête à prendre la route immédiatement.

Contactez-nous
à propos de ce véhicule

Produit