Type E 3,8 Cabriolet
Agrandir l'image

LE MODÈLE

La Jaguar Type E (appelée Jaguar E-Type au Royaume-Uni et Jaguar XK-E aux États-Unis) est une voiture de sport fabriquée par le constructeur automobile britannique Jaguar dans les années 1960 et 1970. Présentée au Salon international de l’automobile de Genève de 1961, elle succède à la série des XK. La production s’étend de 1961 à 1975 et se décline en trois modèles (cabriolet, coupé et 2+2), trois séries et deux éditions limitées.
 
La Type E, bien que rappelant la Jaguar D-Type du point de vue de sa ligne, est pour l’époque d’une conception très moderne.
 
C'est l'aérodynamicien Malcolm Sayer qui la dessina, sous le contrôle de William Lyons. Les évolutions et les modifications sont nombreuses tout au long de la vie du modèle, pour améliorer les performances, la sécurité, le confort, ou encore pour des questions de réglementation, particulièrement aux États-Unis, son principal marché. L’abandon du moteur 6 cylindres en ligne en 1971 au profit d’un inédit moteur V12 Jaguar constitue l’une des modifications majeures.
 
En 1975, la Type E laisse la place à la XJS, moins sportive et moins chère à construire parce que fondée sur la plateforme XJ. 72 584 exemplaires de Type E seront produits1, constituant ainsi l’un des plus grands succès commerciaux de Jaguar. Son allure et ses performances, qui la distinguaient des autres voitures du même segment, en ont fait aujourd’hui un mythe automobile symbolisant les Swinging Sixties.

Plus de détails

EXEMPLAIRE PROPOSÉ

Old English White

Cuir noir

Fabriquée le 05/06/1963

Livrée le 13/06/1963 en Californie, San leandro à Mr T. Rodriguez

Certificat Jaguar Heritage

 

 

Historique :

Cette type E 3.8 a été livrée neuve aux USA comme la grande majorité des type E. Californienne d’adoption, cette type E a été préservée par un climat sec et tempéré. Nous ignorons l’histoire de cette voiture entre 1963 et 1993, mais savons seulement qu’elle a été changée de couleur de Opalescent Silver Blue (couleur très recherchée aujourd’hui) vers le Old English White, soit Blanc. Il ne s’agit pas à l’époque d’une restauration car la dessous de la planche de bord est aujourd’hui encore bleu. Par ailleurs, l’historique depuis 1993 est complet avec toutes les factures présentes au dossier. Elle appartient à cette période à Mr Roy Ritts qui entretenait la voiture chez le spécialiste GT cars à Blomington dans le Minesota, près de Minneapolis. De nombreuses factures d’entretien, en particulier, le moteur a été refait en 1994 suite à de la consommation d’huile, le mileage était alors de 58000miles. Il revendit ensuite la voiture avec certificat de cession à l’appui à un marchand Dave Imports en aout 1997 au mileage de 59445, qui la revendit à Bernard C Lowe de l’Iowa près de Cedar Circle, pour un montant de 25000$. La voiture était déjà blanche à cette période. La voiture est ensuite revendue à Mr Oliver Chad de Los Angeles en 2005 environ. La type E avait alors 60510 miles au compteur à ce moment précis. Un dossier d’entretien important datant de cette période atteste de travaux concernant l’étanchéité des joints spi avant et arrière de vilebrequin, le remplacement des chaines de distribution, l’installation de ventilateurs de refroidissement de type E S2, l’installation d’un alternateur (au lieu de la dynamo d’origine). La type E avait 61961 miles au compteur en janvier 2006.

La voiture fût ensuite importée en France par le spécialiste de la voiture ancienne Classic Cars à Levallois Perret. En 2008, la peinture complète fût refaite avec quelques photos attestant le travail réalisé. Un travail de révision et de préparation est signifié dans le dossier (silents blocs train av, allumage, vidanges…). Cette Type E fût acquise par un collectionneur du nord de la France le 18/03/2012 au kilométrage de 63316 miles. Dès lors, la type E est régulièrement entretenue, nouvelles durites, vidanges, émetteur-récepteur d’embrayage,  démontage des arbres à cames et réglages des jeux aux soupapes (mars 2015 à 66000miles), près de 8000€ dépensés en entretien courant.

 

Condition de cette type E

 

Carrosserie

Cette type E n’a jamais été restaurée, au sens d’un démontage intégral et restauration depuis la base. En effet l’arrière du tableau de bord nous permet d’affirmer que cette voiture a toujours été préservée à cet endroit précis. En revanche il s’agit ici d’une type E extrêmement saine qui a pu profiter de climats secs des USA. La partie avant de la type E toujours très sensible a été préservée. L’alignement du capot est vraiment remarquable pour une auto non restaurée, ce qui nous permet d’affirmer que l’auto n’a pas subi de choc. Les tour eiffel sont restées d’origine, nous avons d’ailleurs trouver le numéro de châssis d’origine sous la peinture, ce qui démontre encore une fois l’absence de choc.  La mise sur le pont confirme une auto en bon état d’usage. Nous notons que la traverse avant de la tour eiffel est endommagée par des traces de crics d’atelier, de manière assez habituelle à cet endroit. Uniquement esthétique, nous signalons également l’enfoncement des deux demi planchers avant, très bas pour les aspérités de la route.  Tous les planchers de l’auto et les bas de caisses sont sains. Le plancher arrière de roue de secours est globalement sain. L’intérieur du compartiment de roue de secours se présente de couleur grise, ce qui pourrait ressembler à un apprêt. Nous notons un début de point de corrosion de 2 cm de diamètre sur le plancher arrière, voir photos, rien de gênant pour le moment. Nous qualifions cette auto de condition « d’origine entretenue », saine et sans rouille structurelle.

 

La peinture a été refaite à son arrivée en France en 2008, et se trouve en bon état avec une belle brillance et une application correcte, rendu global 7/10.

 

Sellerie :

Les sièges ont une patine incroyable. On sait que le cuir a déjà été remplacé car ils étaient bleus à leur sortie d’usine, en revanche, leur patine pourrait laisser penser qu’ils sont d’origine. Amateurs d’authenticité et de cuir avec patine, cette type E est faite pour vous. Une petite déchirure est à noter côté conducteur, flanc gauche.

 

Moquettes :

Comme neuves, les moquettes sont magnifiques.

 

Capote :

La capote en Alpaga noir est en très bon état. L’armature est toujours bien alignée, la capote ferme facilement.

 

Moteur :

Le moteur est Matching Numbers. De plus équipé du taux de compression 9 :1, cette type E dispose donc du plus gros moteur possible et de ses fameux 265ch. Restauré en 1994, le moteur n’a parcouru que  8000 miles, soit environ 13000 kilomètres parcourus. Et effectivement le moteur de cette type E est en forme. Les compressions sont excellentes et équilibrées, la pression d’huile à chaud à 3000 tours et de l’ordre de 50 psi, pas de cognements ou de claquements, le moteur répond instantanément, un vrai régal. Nous signalons un suintement provenant du joint spi de vilebrequin entre boite et moteur, un grand classique sur le moteur XK et tout à fait normal.

 

Boite de vitesses :

La boite Moss 4 vitesses est très agréable, vraiment, et ne vous donne aucune envie de la remplacer par une boite Jaguar ou plus moderne. Il s’agit de la boite Matching Numbers de l’auto.

 

Echappement :

La ligne est en acier d’origine, en bon état. Nous signalons une légère oxydation de surface sur les tubes, tout à fait normal sur une ligne acier, et purement esthétique.

 

Electricité :

Tout fonctionne sur cette voiture, à part le Klaxon qui sera revu pour la vente.

 

Essai :

Un essai routier de près de 100 kilomètres nous permet d’affirmer l’excellent comportement dynamique de l’auto, rien à signaler. Le freinage est puissant et équilibré, les accélérations sont franches et vigoureuses, pas de bruits anormaux  lors de routes déformées, une tenue de cap parfaite, cette type E est un vrai plaisir à rouler, aucun reproche.

 

Star de cinéma : Il s’agit de la type E qui se trouve dans le film «  La vérité si je mens 3 »

 

Travaux réalisés pour la vente :

-       révision générale de tous les fluides

-       remplacement des 4 pneumatiques et d’une jante (rayon cassé)

-       réparation du Klaxon

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Moteur

Type
Cylindrée
Puissance fiscale
Puissance max
Couple max

6 cylindres en ligne, 12 soupapes
3781 cm3
22 cv
265 ch à 5400 tr/min
411 Nm à partir de 4000 tr/min

Performances

0-100 km/h
Vitesse de pointe

7.1s
240 km/h

Transmission

Type
Boîte de vitesses

Propulsion
4 Moss

Dimensions

Longueur
Largeur
Hauteur
Poids à vide

446 cm
163 cm
122 cm
1275 kg

NOTRE AVIS

Nous sommes heureux de vous proposer une belle Jaguar type E première série de 1963. Quoi de plus esthétique de regarder cette console centrale en aluminium bouchonné, d’admirer ses lignes des Sixties apparues avec les Beatles ou le mannequin Twiggy et l’apparition de la mini jupe. Cette type E est une véritable icône et y figure dans le film « la vérité si je mens 3". En merveilleux état de fonctionnement, cette type E est prête à partir pour vos prochains périples, pourquoi pas Goodwood Revival 2017 à son volant ?

Contactez-nous
à propos de ce véhicule

 

Recevez notre
Newsletter